Georges Didi-Huberman Ehem. Senior Fellow

Oktober 2008 - September 2009

Vita

Georges Didi-Huberman, Philosoph und Kunsthistoriker, unterrichtet an der Ecole des hautes études en sciences sociales in Paris. Er hat mehr als dreißig Studien zu Geschichte und Theorie der Bilder veröffentlicht. Seine Forschungen berühren dabei zahlreiche Felder von der Renaissance bis zu zeitgenössischer Kunst. Er hat sich besonders den Probleme der wissenschaftlichen Ikonografie im 19. Jh. und deren Gebrauch in den Künsten des 20. Jh.s gewidmet.

IKKM Forschungsprojekt

»Peuples exposés«
Il s’agit d’une recherche sur la représentation des peuples. Walter Benjamin évoquait le rôle de l’historien comme étant de rendre la parole aux sans-noms (nous pourrions, aujourd'hui, ajouter : aux sans-logis, aux sans-papiers, etc). La question posée revient donc à savoir quel est le statut des « figurants » dans la représentation moderne, en particulier dans le cinéma. A partir d'une enquête de longue durée sur le portrait de groupe et la figuration des peuples – depuis Jacques Callot jusqu’à Francisco Goya, mais aussi depuis l’éthique humaniste jusqu’aux poèmes de Baudelaire –, je voudrais étudier plus précisément cette figuration des peuples dans le cinéma, à partir d’exemples précis dont les plus importants seront puisés dans l’œuvre d’Eisenstein, de Rossellini et, surtout, de Pier Paolo Pasolini.